Le Corbet, Auvernier

 

Localisation

Château d’Auvernier, 2012 Auvernier, NE

Dates

2014-2018

Statut

Livré

Collaborateurs

Fabrice Agustoni, Samuel Maire

Photographies

Yves André, AASN & Gottburg SA

Description du projet

Construction d’un ouvrage dédié à l’exploitation de la vigne au sein d’un site historique avec intégration d’une toiture solaire photo-voltaïque.

Le domaine du Château d’Auvernier est un assemblage de pièces posées les unes à côtés des autres au fil des siècles. Constituant un puzzle et tissu construit historique cohérent, sa configuration actuelle abrite une entreprise de vitiviniculture compétitive et les logements des propriétaires de cette dernière. Chaque bâtiment de cet ensemble joue son rôle sans que la position de l’un ne déborde sur la position joué par l’autre. Les bâtiments sont complémentaires les uns aux autres dans leur différentes fonctions.

Les questions du maintien de l’activité dynamique de l’entreprise et de l’entretien du site assuré par les produits de la première se posent.

Les questions principales posées aux planificateurs sont les suivantes:

– améliorer la capacité de l’entreprise vitiviniculture selon ce qui a été exposé ci-dessus par le maitre d’ouvrage.

– s’intégrer en toute sobriété avec des outils adaptés aux contraintes actuelles

– respecter le contexte existant et ne pas perturber ou modifier les flux.

 

Concrètement, trois champs de réflexion ont été engagés. Imbriqués sur le plan fonctionnel, ils postulent de constituer un projet global à l’échelle du site.

Etape 1; Commodités.

Construites dans les volumes existants de l’aile nord-ouest, elles sont proposées de manière à mettre en relation son plain-pied avec le vignoble par la création de deux nouvelles fenêtres contemporaines. Elles sont imaginées sobres fonctionnelles dans le but de mettre en conformité des équipements actuellement inexistants indispensables au bon fonctionnement d’une entreprise d’une dizaine de collaborateurs accueillant régulièrement des visiteurs pour des visites.

Etape 2; Réception, chai de stockage.

Etape 3; Entrepôt viticole.

Ces deux constructions nouvelles sont complémentaires dans leur substance architecturale. Le thème principal qu’elles abordent est sans aucun doute la notion d’«avant» et d’«après». Leur construction impliquera en effet la démolition deux ouvrages dont les configurations ne sont plus satisfaisantes tant aux yeux du propriétaire que des organes de l’Etat.

Leur plan masse décompose leur volume construit afin de trouver un rapport d’échelle avec le tissu du village d’Auvernier. En s’adossant au mur d’enceinte, la référence historique des châteaux moyenâgeux sur lesquels venaient s’appuyer les constructions voisines est immédiate. De forme en plan sobre et fonctionnelle, les toitures réagissent au contexte en toute subtilité: le hangar situé à l’intérieur de l’enceinte affine son gabarit en direction de l’ouest; du Château et du pour les mettre en valeur. L’entrepôt nord fait exactement l’inverse, réagissant ainsi au vieux village d’Auvernier et affinant son gabarit pour ménager la vue des voisins est vers le Nord. Le jeu tridimensionnel implique ainsi que les deux faîtes viennent à la rencontre l’un de l’autre, finalisant ainsi leur complémentarité architecturale.

La matérialité de ces ouvrages se veut adaptée à leur fonction tout en respect du site et de son ancrage dans l’Histoire. Ainsi, le chai de stockage sera construit en terre (pisé) afin d’offrit l’inertie nécessaire au bon conditionnement du vin. Le hangar vinicole étant destiné quant à lui l’accueil de machine viticole est imaginé en bois.